Le prêt hypothécaire et vous

Une autre vision de l'information

Le prêt hypothécaire et vous

Vous envisagez de demander un crédit hypothécaire ? Seulement, vous ne détenez véritablement aucune information sur les conditions d’accès à ce type de prêt ? La réelle question à vous poser est relative à votre éligibilité. Avez-vous le profil qu’il faut pour demander un tel prêt ? Et si c’est le cas, quels sont les conditions pour y accéder ? C’est le moment de le savoir.

Votre garantie

Vous devez savoir que la principale caractéristique d’un prêt hypothécaire est qu’elle est garantie par une hypothèque. Vous ne pouvez pas procéder à l’hypothèque d’un bien qui n’est pas à vous. Il vous faut donc en être propriétaire.

Le prêt hypothécaire et vous

De même, il faut que le bien soit libre de tout engagement (c’est-à-dire qu’il ne soit l’objet d’aucune autre garantie) et que sa valeur couvre la totalité du montant du prêt. C’est donc en fonction de la valeur du bien que vous pourrez véritablement déterminer le montant de votre prêt hypothécaire. Dans la pratique, c’est la valeur vénale du bien qui est prise en compte. Le montant de votre prêt ne représentera que 80 % au maximum de cette valeur.

Aussi, vous faudra-t-il fournir des pièces telles que :

  • le certificat de propriété
  • l’estimation de la valeur du bien
  • le contrat de crédit immobilier, s’il y a lieu
  • le récapitulatif d’amortissement du crédit immobilier

Votre capacité de remboursement

En général, pour n’importe quel type de prêt, votre capacité de remboursement fait partie des critères que la banque prendra en compte pour vous accorder un prêt hypothécaire. Avoir un travail pérenne, idéalement un CDI, et avoir des revenus réguliers sont les premières conditions à remplir.

Le prêteur exigera que votre taux d’endettement soit inférieur à 33 %. Si vous n’avez aucun crédit à votre actif, il est plus facile de rester dans la marge du taux d’endettement.

Par contre, si vous avez déjà contracté d’autres crédits qui grèvent une partie de vos revenus imposables nets, alors, les choses sont un peu plus complexes. La banque devra calculer, sur la base des mensualités des crédits en cours et du total des revenus imposables nets de votre foyer fiscal, votre taux d’endettement. Au cas où celui-ci est effectivement inférieur à 33 %, c’est la marge restante qui sera utilisée pour le nouveau prêt.

Certaines pièces importantes doivent, dans ce cas, être fournies pour permettre à la banque d’effectuer les vérifications d’usage. Il s’agit notamment :

  • des bulletins de salaire des 3 derniers mois
  • des relevés bancaires des 6 derniers mois
  • de la dernière déclaration de revenus ou du dernier avis d’imposition
  • d’une copie du contrat de PACS ou de mariage si vous êtes sous le régime de séparation de biens

Lors d’un prêt hypothécaire, ces conditions ne seront pas exigées. En effet, la banque qui vous accordera un prêt hypothécaire se basera pratiquement uniquement sur la valeur du ou des biens que vous donnerez en garantie.

N’oubliez pas qu’en dehors des mensualités, vous aurez à vous acquitter d’autres frais comme des frais de dossier, des frais de courtage, si vous avez recours à un courtier et des frais de garantie.

Vous en savez désormais suffisamment sur les conditions de base pour prétendre à un prêt hypothécaire. Vous n’avez plus qu’un petit geste à faire : contacter votre banque.